Remplacer une porte

De nouvelles portes peuvent complètement changer l’aspect de la maison. Une porte existante sera remplacée soit pour des raisons purement esthétiques (manque d’harmonie avec le décor de la pièce), soit parce qu’elle est gauche ou abîmée.

Quelle que soit la raison, vous avez le choix entre une large gamme de produits, en bois dur ou en bois tendre, de la simple porte isoplane aux portes décoratives à panneaux en bois ou en verre dépoli. Les portes en verre sont parfaites pour faire entrer la lumière dans les couloirs sombres, mais vous devez choisir un verre renforcé pour éviter les accidents.

Si vous remplacez une porte, il est généralement conseillé de changer aussi la ferrure, charnières et paumelles en particulier. Vous pouvez remplacer les poignées et les boutons pour les assortir à d’autres poignées de la pièce. Dans les pays où les maisons à ossature en bois sont courantes, on trouve facilement des portes complètes avec leur encadrement et leur chambranle. Vous n’avez plus qu’à insérer le tout dans l’ouverture, en la maintenant d’aplomb avec des cales en bois, puis de la clouer en place, prête à recevoir les moulures de décoration. L’emplacement de la serrure est même déjà marqué.

  1. Guidez vous sur l’ancienne porte pour marquer l’emplacement des charnières sur la tranche de la nouvelle porte. Tracez les perpendiculaires avec une équerre d’onglet.
  2. Mesurez la largeur de la charnière et marquez une ligne parallèle au bord de la porte, entre les lignes tracées à l’étape 1.
  3. Avec un ciseau à bois et un maillet, entaillez la porte sur les lignes marquées précédemment et pratiquez une encoche de l’épaisseur de la lame de la charnière.
  4. Maintenez la charnière en place dans l’encoche et marquez au crayon ou au poinçon l’emplacement des vis sur le bord de la porte.
  5. Percez des trous aux emplacements indiqués. Les trous doivent être parfaitement perpendiculaires au bord de la porte pour que les vis ne soient pas de travers.
  6. Vissez la charnière sur la porte avec les vis correspondantes. Enfoncez les bien, la tête de la vis ne devant pas dépasser.
  7. Si vous utilisez les anciennes encoches des charnières, vissez la porte sur le dormant avec des vis plus grosses que celles d’origine. Si vous faites de nouvelles encoches, placez la porte dans l’ouverture et marquez au crayon l’emplacement de la charnière. La porte ne doit pas être au ras du sol.
  8. Marquez des lignes perpendiculaires sur le dormant puis mesurez la largeur de la lame de la charnière, et marquez celle de l’encoche sur le dormant.
  9. Entaillez le bois au ciseau sur les lignes marquées pour creuser une encoche de la profondeur requise. Attention à ne pas faire déraper le ciseau.
  10. Maintenez à nouveau la porte en place et marquez l’emplacement des vis des charnières. Percez des avanttrous, puis vissez à fond pour fixer les charnières au dormant.