Tapissier une cage d’escalier : un plan de travail

Pour la cage d’escalier, il vous faudra procéder de même que pour tapisser toute autre pièce. Cependant, le travail est rendu plus compliqué en raison de la longueur des lés et de la difficulté à atteindre les parties hautes. L’organisation du travail doit être sérieusement étudiée et l’aide d’une seconde personne est recommandée.

Tout d’abord, choisissez le point de départ. Il vaut mieux poser en premier le plus haut lé, celui qui va du plafond du palier au sol de l’entrée. Marquez sa place et vérifiez que les raccords se distribuent correctement sur le reste de la cage d’escalier, surtout s’il existe une fenêtre. Déplacez légèrement le lé si nécessaire.

Vous devrez ensuite trouver le meilleur moyen d’avoir accès aux différents murs concernés, sans bloquer le passage dans l’escalier ou les murs eux mêmes. Pour un escalier droit, vous pouvez louer un échafaudage modulaire qui vous donnera une plate forme de travail adéquate. Pour un escalier à un ou plusieurs demi paliers, il sera probablement nécessaire de fabriquer un mini échafaudage avec des échelles, des escabeaux et des planches. Clouez des tasseaux sur les marches pour maintenir parfaitement les pieds de l’échelle et fixez les planches en perçant des trous à l’endroit où elles se superposent et en glissant un boulon (sans son écrou) dans les trous. Les échelles ou escabeaux appuyés contre les murs devront être déplacés au fur et à mesure.

  1. Pliez les longs lés en accordéon, l’extrémité supérieure du lé étant sur le dessus, et portez les jusqu’au mur, sur votre bras.
  2. Faites vous aider pour soutenir les plis, pendant que vous positionnez le haut du lé sur le mur de l’escalier, en suivant une ligne verticale.
  3. Quand vous mesurez un lé qui doit rencontrer une cimaise ou une plinthe en biais, n’oubliez pas de mesurer la partie la plus longue.
  4. Si le bas d’un lé doit suivre une plinthe arrondie, faites des petites fentes sur le bord et coupez pour suivre l’arrondi.