Planifier le temps et le budget pour transformer l’espace

Vous avez une idée réaliste des aménagements que vous voulez entreprendre. La prochaine étape est de déterminer le temps, l’argent et la logistique nécessaires à ces aménagements. La plupart des réalisations peuvent être divisées en plusieurs groupes dont vous trouverez ici un bref résumé.

Changer la fonction d’une pièce

La fonction d’une pièce n’est jamais immuable. Par exemple, vous pouvez très bien permuter une salle à manger et un salon, ou les réunir en une seule salle de séjour. De même, les parents peuvent échanger leur grande chambre à coucher contre celle, plus petite, de leur enfant adolescent, afin que celuici dispose ainsi d’une salle d’étude et de jeux, où il puisse recevoir ses amis. Vous pouvez également transformer une chambre d’amis en bureau, intervertir la cuisine et la salle à manger pour utiliser au mieux l’espace et l’accès, ou encore installer une seconde salle de bains dans une petite chambre d’amis.

Transformer la disposition des pièces

Il arrive parfois que la répartition des pièces de la maison ne corresponde plus au style de vie de ses occupants. Il est certainement plus compliqué de transformer la disposition des pièces que d’en changer la fonction puisqu’il faudra probablement déplacer ou construire des cloisons. L’espace au sol restera le même mais il sera mieux réparti. Vous pouvez ainsi, en abattant des murs, créer une salle de séjour comprenant salon et salle à manger, ou une cuisine salle à manger, ou encore une grande chambre avec salle de bains incorporée, à partir de deux petites pièces adjacentes.

Monter une cloison dans une grande pièce permet de créer des espaces supplémentaires, tandis qu’en déplaçant un mur de séparation, on modifie la taille de pièces contiguës. Changer une porte de place peut faire toute la différence et il est même possible de transformer un escalier.

Aménager les parties non habitées

Il est toujours possible de transformer un grenier inutilisé en espace de vie. Il s’agit là d’un travail complexe qui dépend de la forme du toit, des possibilités d’accès au grenier et des normes de sécurité. Seuls un architecte et un entrepreneur de bâtiment ou encore une entreprise spécialisée dans la conversion des soupentes peuvent mener à bien une telle réalisation.

Les vieilles maisons possèdent souvent un sous sol qui permet également de récupérer de l’espace. La réalisation dépendra de la taille du sous sol (certains ne sont que des petites caves de rangement), de son étanchéité, de son aération et de la possibilité d’apporter la lumière du jour, conditions essentielles pour en faire une pièce habitable.

Un garage adjacent ou isolé permet également de récupérer un espace habitable. Si vous décidez d’y créer des pièces, vous devrez améliorer son étanchéité et l’isoler. Ces bâtiments offrent d’intéressantes possibilités de reconversion. La porte du garage par exemple, peut être transformée en grande baie vitrée. Un accès à la maison devra être éventuellement envisagé.

Agrandir

Si le réaménagement de l’espace ou les transformations intérieures ne suffisent pas, la seule solution, si vous n’envisagez pas de déménager, est d’agrandir. Bien entendu, cela n’est possible que si vous disposez du terrain nécessaire et si les lois municipales vous le permettent. Selon l’espace disponible et vos besoins, vous pouvez construire une aile à un ou deux étages sur le côté ou l’arrière de la maison, les permis de construire pour des agrandissements frontaux étant rarement accordés.

Il est recommandé de confier à un professionnel les plans et la réalisation d’un agrandissement de ce genre, à moins que vous ne soyez très motivé et particulièrement doué.

S’il ne vous faut qu’une pièce supplémentaire au rez de chaussée, la solution peut être une véranda sur le côté ou l’arrière de la maison. Les vérandas modernes sont modulaires et donc assez faciles à monter.

Un bon bricoleur peut se charger du travail, bien que la plupart des gens s’adressent à un spécialiste. Ce genre de transformation ne dérangera pas trop votre vie quotidienne, tout se passant à l’extérieur. La construction d’une véranda est généralement soumise à un permis de construire.

Rénover les installations fixes

Les vieilles maisons ont souvent besoin d’une rénovation des installations fixes, plomberie, électricité et chauffage central. En rénovant la plomberie, on peut ajouter des lavabos dans les chambres, des toilettes supplémentaires dans une pièce de rangement, etc. La rénovation de l’électricité permettra d’ajouter des prises de courant et un éclairage moderne et celle du chauffage central d’améliorer la distribution d’eau chaude et le chauffage des pièces. Quant à la cuisine et la salle de bains, il est conseillé de les rénover entièrement tous les dix ans environ.

Améliorer l’environnement

La maison n’est pas la seule concernée. Vous pouvez améliorer son entourage en construisant un garage, ou un espace de stationnement en face de la maison, en créant des murets, des allées et des marches et pourquoi pas en ajoutant un abri de jardin, une serre, une petite maison pour les enfants ou bien encore une volière. Tout cela rendra votre quotidien plus agréable.