Vieillir et patiner

II est possible, grâce à certaines techniques, de donner à une table ou une chaise neuve et brillante l’aspect et la patine d’un meuble ancien ayant traversé les siècles. Certaines techniques sont spectaculaires, d’autres conviennent mieux aux surfaces peintes qu’au bois nu, d’autres encore utilisent les deux procédés pour obtenir un meilleur résultat. Exercez vous sur une partie non visible du meuble avant de vous atteler avec confiance à l’ensemble.

Technique de repoussage

  1. Vaseline : sur une couche sèche d’émulsion, étalez des gouttes de vaseline à la brosse, en travaillant des bords du meuble vers l’intérieur. Passez ensuite une couche d’émulsion d’une autre couleur mais sans couvrir toute la surface. Laissez sécher, puis essuyez avec un chiffon et de l’eau savonneuse. La peinture se trouvant sur la vaseline s’enlève en laissant apparaître la couleur du dessous.
  2. Bougie : utilisez cette technique seule ou à la suite de la précédente. Quand la peinture est sèche, frottez la surface avec de la bougie, en insistant sur les bords. Appliquez une troisième couleur d’émulsion et, après séchage, frottez la surface avec du papier de verre. La couche supérieure de peinture disparaît aux endroits frottés de bougie. Terminez par 2 couches de vernis.

Vieillir

  1. Vernis teintés : ils existent en diverses couleurs ; prenez celui qui convient à votre meuble. Le vernis (ici, en ton pin à l’ancienne) est appliqué à grands coups de brosse. Retirez le surplus pendant qu’il est encore humide. Plus vous retirez de vernis, plus l’effet obtenu sera patiné.
  2. Cire des antiquaires : pour donner une patine plus subtile, frottez avec de la cire des antiquaires et essuyez avec un chiffon doux pour retirer l’excès de cire pendant qu’elle est encore fraîche.
  3. Couleur à l’huile : mélangez un peu d’ombre brûlée avec du white spirit dans un récipient. Pour obtenir un lavis très liquide, appliquez au pinceau. Avant séchage, retirez le surplus pour donner un léger effet teinté. Laissez sécher et vernissez pour protéger la surface.

Patiner

  1. Taches d’ancienneté : mélangez un peu de peinture acrylique ombre brûlée avec du white spirit pour obtenir une solution liquide. Projetez avec une brosse pour éparpiller quelques gouttes sur la surface. Avant séchage, passez une brosse sèche dans un seul sens.
  2. Aspect très vieilli : peignez une couche de base avec de la peinture émulsion, laissez sécher puis appliquez une couleur plus foncée. Quand cette dernière est sèche, retirez quelques bandes de peinture au hasard, avec un décapeur thermique et un grattoir. Terminez en ponçant et en vieillissant la surface avec de la laine d’acier.
  3. Aspect écaillé : appliquez 2 couches de peinture. Après séchage, passez un grattoir sur la surface pour retirer des particules de peinture. Poncez ensuite au papier de verre. Insistez sur les bords pour donner une finition plus authentique. Vernissez après séchage pour protéger la surface.

Plancher vielli

  1. Grâce aux teintures à bois, vous obtiendrez rapidement sur un plancher les subtiles variations de couleur dues à l’âge. Avant de commencer, retirez toutes traces de peinture avec une ponceuse et enfoncez les clous qui dépassent. Frottez les lames avec une brosse métallique dans le sens du bois mais avec quelques coups en travers, pour donner un effet vieilli.
  2. Faites des essais avec quelques teintes à bois différentes de la même marque, en mélangeant les couleurs ensemble (de petites quantités suffisent). Exercez vous auparavant sur des chutes de bois.
  3. Appliquez la teinture avec un chiffon non pelucheux ou à la brosse. Portez des gants et de vieux vêtements. Commencez par une bonne quantité de teinture, mais en essuyant la plus grande partie. Ne vous arrêtez pas avant d’avoir terminé tout le plancher, pour ne pas former de ligne de démarcation. Les raccords doivent être irréguliers et non superposés.
  4. II vaut mieux appliquer une seule couche fine sur toute la surface, puis revenir pour appliquer d’autres couches, en insistant sur les noeuds et les fentes.
  5. Quand la teinture est encore fraîche, passez un lavis de peinture diluée, blanche ou crème (comptez 1 volume d’émulsion pour 4 volumes d’eau environ).
  6. Avec un chiffon sec, essuyez le surplus ou mettez davantage de produit. Appliquez 2 couches de vernis transparent, en ponçant légèrement entre chaque couche.