Dorure : materiel et fournitures

Les fournitures

Les fournitures nécessaires pour la dorure sont variées, mais faciles à trouver dans les boutiques artisanat loisirs étant donné la popularité grandissante de cette technique de décoration.

Alcool à brûler : pour nettoyer les brosses à vernis et certaines sous-couches à solvant. Également utilisé pour vieillir les surfaces dorées.

Argent, cuivre et aluminium en feuilles : feuilles carrées de 15 centimètres. Vendues en blocs de 25 à 500 feuilles.

Cires : transparentes et colorées, elles servent de vernis ou pour protéger les objets dorés. Les cires colorées changent subtilement la nuance de l’objet doré.

Colle à dorer à base d’eau : synthétique, à séchage rapide, collante en 15 à 20 minutes. Peut être utilisée avec la dorure à l’huile, les poudres bronze et la feuille « faux or ».

Colle de peau : en grains, pour mélanger à l’enduit au plâtre (gesso) et à la dorure à l’eau.

« Faux or » en feuille : cuivre battu en feuilles carrées de 15 centimètres. Imite la feuille d’or, mais à prix plus abordable. Feuille d’or : existe en feuilles standard ou transferts, par carnet de 25 feuilles, en différentes couleurs, poids et épaisseurs, classées par carats.

Gomme laque et cires : pour vernir et protéger l’or, mais faites attention à ne pas nuire à sa couleur.

« Liquid leaf » : sous couche rouge et poudre métallique dans un même flacon ; pour tous supports, existe en nombreuses teintes.

Peintures à solvant : il en existe de nombreuses sortes. Plus elles sont chères, plus les couleurs sont intenses et solides. Peintures en aérosol : à solvant ou à l’eau, elles existent en une vaste gamme de couleurs métallisées, dont or, argent et cuivre.

Peintures or et argent : même fabrication que la « liquid leaf » mais avec des matériaux moins coûteux. Utiles pour la peinture décorative.

Plâtre : fine poudre formant la base du gesso (enduit au plâtre). On trouve aujourd’hui de l’enduit acrylique tout fait, blanc ou coloré.

Poudres bronze, aluminium et argent : mélangées avec du vernis ou passées au pinceau sur la colle à dorer. Soulignent les détails sur les petits objets.

Sous couche métal au minium : parfaite sous couche pour le métal, avant d’appliquer la peinture dorée ou la feuille d’or. Antirouille, elle permet aussi à la peinture d’adhérer.

Talc : dans un petit sac, à tamponner sur la surface pour s’assurer que la feuille ne collera que sur les parties enduites.

Le matériel

Une partie du matériel nécessaire pour la dorure est très spécialisé, mais vous le garderez longtemps si vous l’entretenez correctement.

Brunissoir en agate : généralement composé d’un petit morceau d’agate monté sur une manche en cuivre ou en bois, en diverses tailles et formes.

Bain marie : pour faire fondre la cire d’abeille. Placez la dans un récipient posé sur une casserole contenant de l’eau bouillante.

Boules de coton : pour faire adhérer la feuille d’or et pour les petits travaux de nettoyage.

Brosses : différentes brosses sont nécessaires. Avant de commencer, vérifiez que vous possédez les suivantes : brosses en blaireau pour lisser les glacis et les vernis ; brosses en soies de porc et de décorateur de tailles variées pour appliquer les peintures et les vernis ; palette à dorer pour manipuler la feuille d’or avant de l’appliquer ; brosses en martre pour les détails, et pinceau à putoiser pour retirer les poussières du vernis.

Bristol à pochoir : bristol spécial fait en papier épais paraffiné, pour faire vos propres pochoirs.

Chiffons : chiffons de coton pour la dorure et autres finitions décoratives. Les petits chiffons à poussière en coton sont parfaits pour polir les surfaces délicates.

Colles : résine époxy, colle élastomère et colle blanche sont toutes utiles dans un travail de décoration.

Coussin à dorer : tampon recouvert de basane pour travailler la feuille d’or, la découper, etc.

Couteau à or : pour couper les feuilles d’or.

Éponge naturelle : pour produire diverses finitions décoratives.

Gants en caoutchouc : pour les petits travaux de dorure. A jeter après usage.

Laine d’acier : existe en différentes tailles pour poncer les finitions. Permet aussi de vieillir les surfaces dorées.

Masque : portez toujours un masque de protection quand vous travaillez avec des poudres de bronze, des aérosols et certains vernis à solvant.

Outils à mesurer, feutres et crayons : pour marquer l’emplacement et mesurer les pochoirs et les peintures décoratives.

Papier de verre : en différentes épaisseurs, pour poncer une surface. L’abrasif à l’eau est conseillé pour les meubles et autres objets à dorer.

Scalpels et cutters : différentes sortes sont nécessaires.

Seaux à peinture : existent en métal et en plastique, pour peintures et glacis. Ne conservez pas les peintures à solvant dans du plastique.