Peinture au tampon : materiel et fournitures

Les fournitures

La peinture au tampon donnera des résultats différents selon les peintures et les tampons employés. Voici une liste de fournitures conseillées

Colle à papier peint : permet de diluer la peinture émulsion sans la rendre trop liquide. Préparez la colle avec la quantité d’eau indiquée, puis ajoutez l’émulsion.

Encres : les encres à base d’eau sont trop liquides pour être utilisées telles quelles, mais en leur ajoutant de la colle à papier peint ou du vernis, on obtient un mélange assez épais pour adhérer au tampon. Utilisez les sur du papier ou du bristol épais, mais non sur les murs. Les tampons encreurs des tampons en caoutchouc sont disponibles dans de nombreuses couleurs.

Enduit de rebouchage en poudre : ajoutez de l’enduit en poudre à de la peinture émulsion pour lui donner du corps sans changer sa couleur.

Éponge ou mousse : les tampons sont faciles à fabriquer avec des éponges plus ou moins denses. L’éponge haute densité, qui convient mieux pour les formes détaillées, produira une image lisse et bien définie. De densité moyenne ou faible, elle absorbera davantage de peinture et donnera plus de grain au résultat.

Feuille métallique et colle à dorer : l’« or faux » en feuilles est facile d’emploi et moins cher que la vraie feuille d’or. Appliquez la colle avec un tampon éponge, en répétant le motif. Appliquez ensuite soigneusement la feuille d’or.

Peinture : les peintures à base d’eau comme l’émulsion et l’acrylique sèchent rapidement. Utilisez l’émulsion telle quelle ou diluée avec de la colle à papier peint ou du vernis. Pour passer un lavis sur un mur, diluez la peinture émulsion avec un peu d’eau et peignez à l’éponge ou à la brosse.

Tampons prêts à l’emploi : les tampons en caoutchouc, généralement montés sur un bloc en bois, existent dans des milliers de motifs. Gardez les motifs aux fins détails pour de petits objets et les grands dessins pour les murs et les meubles. Faites vos propres motifs dans de la mousse ou une éponge.

Vernis : utilisez du vernis acrylique à base aqueuse (pour un séchage rapide). Il peut être mélangé avec de la peinture émulsion ou de l’encre pour en épaissir la texture et créer une gamme de différents brillants.

Le matériel

Le tampon est un moyen facile et efficace de répéter un motif sur des surfaces variées, avec toutes sortes de peintures ou d’encres. Le matériel nécessaire est réduit et d’usage courant.

Blocs de linoléum : vous les trouverez dans les boutiques d’artisanat loisirs. Ils peuvent être découpés pour donner des tampons ressemblant à des tampons en bois. Des gouges spéciales vous permettront de découper avec précision les surfaces autour du motif. Maintenez le linoléum en plaçant votre main libre à côté de la main qui travaille. Coupez au cutter en l’enfonçant dans l’épaisseur.

Brosses et pinceaux : il vous faut une série de brosses de décorateur pour peindre les murs et les meubles avant de décorer au tampon, ainsi qu’une large brosse pour les lavis. Les brosses raides permettent de faire des mouchetis sur les tampons pour donner un effet de relief.

Chiffons : conservez un stock de chiffons propres pour nettoyer les tampons et préparer les surfaces.

Ciseaux : ils serviront à découper les formes de base dans les éponges de moyenne et faible densité. Utiles aussi pour les gabarits.

Crayons, feutres et crayons cire : il vous faut un crayon tendre pour décalquer les gabarits et tracer des lignes guides sur les murs. Le feutre permet de dessiner des motifs à main levée sur les éponges de moyenne et faible densité. Le crayon cire blanc servira pour les boules de mousse noire.

Cutter : un cutter bien aiguisé est indispensable pour découper vos propres tampons. Protégez votre surface de travail avec une planche de découpe et ne tirez pas la lame mais poussez la.

Éponge naturelle : de diverses tailles, pour appliquer les lavis sur le mur avant de peindre au tampon.

Règle et mètre à ruban : pour établir votre décor.

Rouleaux en mousse : pour appliquer la peinture uniformément sur le tampon. Les petits rouleaux à peinture permettent de bien charger les tampons, mais il vous en faudra plusieurs si vous peignez en différentes couleurs.

Ruban de masquage : pour masquer certaines parties du mur ou des meubles lorsque vous peignez.