Tissus d’ameublement

Les accessoires d’ameublement achetés dans le commerce sont souvent onéreux, mais on peut les fabriquer soiw même pour un coût modeste. Outre une machine à coudre et un fer à repasser, O rideaux, tentures, stores, housses de u coussins et dessus de lit exigent un O savoir faire minimal et peu de materiel.

Le choix du tissu joue un rôle décisif dans le style d’une pièce, qu’il serve à animer un décor neutre par un contraste de couleurs vives ou à coordonner différents éléments. Les coloris sont également à prendre en considération les teintes claires auront tendance à ouvrir l’espace, les couleurs sombres à le rétrécir. De nombreuses personnes préfèrent jouer la carte de la sécurité en optant pour des teintes neutres qui, malheureusement, avec le temps, deviendront souvent ternes.

Les couleurs idéales respectent une harmonie générale, tout en instillant un jeu de contrastes pour animer l’ensemble. Des accessoires, tels les coussins ou les stores, choisis dans des tissus d’ameublement contrastant avec la tonalité générale, suffisent parfois à animer une pièce.

En fabriquant soi même certains accessoires (rideaux, stores ) on parvient plus facilement à évaluer l’apport visuel des couleurs. La plupart n’exigent qu’un métrage de tissu restreint. Il n’existe pas de règles strictes pour le choix d’une étoffe, à l’exception d’un respect minimal pour l’harmonie entre teintes et motifs. En général, on évitera les surcharges décoratives qui étouffent une pièce. Vous devrez également opter pour un tissu adapté au rôle que vous lui destinez, des tissus lourds, épais, seront parfaits pour les rideaux ou les housses de coussins, mais seront trop raides pour fabriquer un lambrequin.

Le coton est le tissu le plus couramment employé pour fabriquer les accessoires, du type rideau ou housse. On lui mélange souvent des fibres synthétiques en faible quantité pour augmenter sa résistance et le rendre infroissable. Le lin est un tissu extrêmement robuste, mais aussi extrêmement cher et qui se froisse. Cela explique qu’on lui ajoute souvent du coton et des fibres synthétiques. Le lin, comme le coton, tend à rétrécir au lavage, un élément dont vous devrez tenir compte au moment de l’achat. Il existe aussi des variétés rendues irrétrécissables lors de leur fabrication. Renseignez vous.

Les fibres artificielles possèdent différentes qualités, selon leur composition, mais, généralement, elles sont infroissables et ne rétrécissent pas. On les utilise principalement pour fabriquer des voilages d’un entretien facile et des rideaux plus légers que les variétés traditionnelles ; on peut, en outre, les laver en machine.

Les tissus généralement utilisés dans l’ameublement sont les suivants :

Brocart : coton, mélange coton/synthétique ou acétate au motif rendu par une juxtaposition de différentes zones de tissage. Utilisé pour la confection des rideaux, tentures et housses de coussins.

Calicot : bon marché, ce coton tissé, moyennement épais, est vendu teint, imprimé ou écru. Employé plus particulièrement pour les rideaux et les stores.

Chintz : coton d’ameublement d’épaisseur moyenne, brillant, traditionnellement à motif floral ou animal (roses, oiseaux, etc.).

Lin : tissu résistant, épais, souvent mélangé à du coton et à motif floral. Convient bien pour les rideaux et les tapisseries d’assises.

Madras : coton pur tissé à la main, originaire de Madras, en Inde. Généralement teint de couleurs brillantes, à carreaux, écossais ou rayé.

Popeline : coton léger ou moyennement épais, uni ou imprimé.

Satin : coton ou coton et synthétique mélangés, légèrement brillant. On utilise généralement du satin de coton léger pour les doublures de rideaux.

Tissu tissé main : coton plus ou moins épais, au tissage irrégulier. S’emploie pour confectionner les rideaux et tentures, les housses de coussins et les dessus de lit.

Toile à matelas : tissu épais à étroites rayures. Autrefois employée pour couvrir les oreillers, les matelas et les traversins, cette toile joue un rôle décoratif à part entière.

Toile de drap : tissu en grande largeur vendu pour fabriquer les dessus de lit. Se compose le plus souvent d’un mélange égal de coton et de polyester ou d’une autre fibre synthétique qui le rend d’un entretien facile.

Velours : tissu épais, en coton ou en coton et synthétique mélangés, plat ou côtelé, utilisé pour les rideaux et les housses de coussins.

Vichy : tissu peu coûteux, à carreaux, en coton ou en coton et polyester mélangés. Souvent utilisé pour fabriquer les rideaux de cuisine.

Voile : coton léger, semi transparent ou synthétique. Employé pour les rideaux et les jetés de lit.